Oise : un gendarme trouve la mort dans un accident de la route en partant en intervention

Police
ACCIDENT - Un gendarme affecté au Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Compiègne, dans l'Oise, est mort dans un accident de la circulation ce mercredi matin alors qu'il "partait en intervention". Un second militaire, présent dans le véhicule, a été légèrement blessé.

Un gendarme de 33 ans est décédé dans un accident de la route mercredi 14 août, à hauteur de Clairoix, dans l'Oise, à l'intersection de la nationale 31 et de la départementale 1032 en direction de Noyon. Le gendarme du Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Compiègne se rendait avec un collègue sur une opération judiciaire vers 6h30 quand ils auraient perdu le contrôle de leur véhicule et percuté un arbre, a indiqué la gendarmerie à l'AFP. Le sous-officier, père de deux enfants, est décédé sur place, et son binôme, âgé d'une vingtaine d'années, est choqué et légèrement blessé.


"Vive émotion suite à l'accident mortel ayant coûté la vie à un gendarme du PSIG de Compiègne", a écrit la gendarmerie nationale sur Facebook. "Je viens d'apprendre avec une immense tristesse le décès d'un militaire du peloton d'intervention et de surveillance de la gendarmerie, alors qu'il partait en intervention", a tweeté de son côté le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. "Mes premières pensées vont à son camarade blessé, sa famille et l'ensemble de ses frères d'armes."

Selon Le Parisien, un camion de l'identification criminelle était sur place en milieu de matinée. La procureure de la République de Compiègne, Virginie Girard, a annoncé qu'elle communiquerait plus tard ce mercredi sur les conditions de l'accident.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter