Ouverture d’une information judiciaire après la mort d’un gérant d’auto-école lors de son interpellation à Drancy

Police
ENQUÊTE - Le moniteur d'une auto-école dans le Val de Marne est décédé dans la nuit du 23 au 24 mai, lors de son interpellation par la police pour intrusion chez son ex-compagne. La parquet a ouvert une information judiciaire.

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête après le décès d'un moniteur d'auto-école dans le Val de Marne. Philippe F. est décédé dans la nuit du 23 au 24 mai lors de son interpellation par la police. Le Parisien rapporte que l'homme, alcoolisé au moment des faits, avait tenté de s'introduire chez son ex-compagne, nécessitant l'intervention des forces de l'ordre. "Il ressort à ce stade que le décès résulte d’une asphyxie mécanique par compression cervicale associée à un traumatisme crâno-facial", indique le parquet.


Philippe F., père d'un enfant de 7 ans, aurait été frappé par les forces de l'ordre selon son ex-compagne, témoin de la scène, relate Le Parisien. L'homme de 36 ans aurait refusé de se laisser menotter. Les secours seraient arrivés après les renforts. Enfin, elle a affirmé auprès de l'IGPN qu'un policier a fait supprimer la vidéo tournée ce soir-là par un voisin.

Une intoxication aiguë

L’analyse toxicologique a révélé que l’alcool et la cocaïne consommés "ont pu être à l’origine d’une intoxication aiguë". L’enquête de l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) est toujours en cours, désormais supervisée par un juge d’instruction.


Philippe F. devait être jugé le 29 mai dernier par le tribunal correctionnel de Bobigny pour violences sans ITT (incapacité totale de travail) sur son ex-compagne et dégradations, pour des faits survenus au mois de décembre 2018. Il était depuis sous contrôle judiciaire, avec interdiction de se présenter chez elle.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter