Accusés de racisme et de violence, des policiers ont manifesté sur les Champs-Elysées en pleine nuit

Accusés de racisme et de violence, des policiers ont manifesté sur les Champs-Elysées en pleine nuit
Police

INEDIT- De nombreux policiers ont fait part de leur indignation face aux accusations de racisme et de violences en se rendant sur les Champs-Elysées dans la nuit de samedi à dimanche.

Après une première manifestation vendredi matin, plusieurs centaines de policiers qui protestaient contre les accusations de violence et de racisme se sont de nouveau rendus  sur les Champs-Elysées dans la nuit de samedi à dimanche. 

Peu après minuit, de nombreux cars et voitures de police de fonction, gyrophares et sirènes hurlantes, étaient ainsi stationnés en haut de l'avenue, au pied de l'Arc de Triomphe. Certains véhicules tournaient également autour de la place de l'Etoile. Les manifestants étaient en service et avaient leur tenue de travail. Certaines pancartes portaient la mention "Police lives matter" ("La vie des policiers compte"), en écho au mouvement "Black lives matter" ("La vie des noirs compte").

Comme celle de vendredi, cette action nocturne n'avait pas été autorisée par la préfecture, mais elle semblait tolérée. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent