Paris : un homme brûlé par ses agresseurs saute dans le bassin de la Villette et décède

Paris : un homme brûlé par ses agresseurs saute dans le bassin de la Villette et décède

DRAME - Mardi soir, une altercation dégénère en homicide au bassin de la Villette, vers Stalingrad. Cinq personnes ont mis le feu à un homme, qui s'est jeté dans le canal de la Villette. Repêché inconscient, il a succombé à ses blessures dans la nuit.

Un homme est décédé après avoir sauté dans le bassin de la Villette pour ne pas brûler vif, suite à une altercation avec plusieurs hommes. C’est Le Parisien qui relate ce drame, qui s’est déroulé dans la nuit de mardi 23 octobre, à Stalingrad dans le 19ème arrondissement de Paris. 

D’après les témoins de la rixe, 5 personnes ont aspergé la victime de liquide inflammable avant de mettre le feu à ses vêtements. L’homme aurait alors enjambé la passerelle pour se jeter dans l’écluse du bassin de la Villette. Il a été sorti du canal en état d’arrêt cardio-respiratoire par les secours, arrivés sur les lieux plusieurs dizaines de minutes après l’agression. Pris en charge à l’hôpital de la Pitié-Salpetrière, l'homme a succombé à ses blessures. Âgé d’une trentaine d’années mais n’ayant aucun papier sur lui, il n’a pas pu être identifié.

Lire aussi

Selon le Parisien, des CRS présents non loin de l’incident ont rapidement été prévenus par les témoins. Un seul des agresseurs présumés a cependant pu être interpellé, les autres ayant pris la fuite. Placé en garde à vue, ce sans domicile fixe de 46 ans reconnaît sa présence sur les lieux mais nie toute responsabilité dans l’agression.

Selon une source policière contactée par l'AFP, "l'origine du différend entre les protagonistes est indéterminé." Le parquet a ordonné l’ouverture d’une enquête pour "tentative d’homicide volontaire", qui a été confiée au deuxième district de la police judiciaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

VIDEO - Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter