Paris : la conductrice qui a poignardé deux piétonnes près des Champs-Elysées dort en prison

Paris : la conductrice qui a poignardé deux piétonnes près des Champs-Elysées dort en prison
Police

FAIT DIVERS - L'automobiliste, âgée de 41 ans, qui a été interpellée lundi rue du Colisée dans le 8e arrondissement de Paris après avoir poignardée deux jeunes femmes, a été placée en détention provisoire mercredi soir à l'issue de sa garde à vue. Elle et sa fille, qui avait elle aussi été interpellée, seront jugées en février prochain.

La scène est d'une extrême violence et le motif bien futile. Lundi dernier, vers 14h20 rue du Colisée (8e) à deux pas des Champs-Elysées, une automobiliste a poignardé deux jeunes piétonnes qui traversaient la rue. "Il semble que les deux jeunes femmes aient pris trop de temps à son goût pour traverser, il y aurait eu des insultes, peut-être un coup sur le capot, puis tout a dégénéré", nous indiquait un témoin lundi. 

Après avoir asséné un coup de couteau à chacune des deux jeunes femmes âgées de 17 ans, la conductrice a pris la fuite à bord de sa voiture dans laquelle se trouvait sa fille. Les deux femmes, âgées de 41 ans et 18 ans, ont finalement été interpellées peu après par les forces de l'ordre et placées en garde à vue. 

"Les deux femmes interpellées  ont été présentées au parquet de Paris qui leur a notifié une convocation devant le tribunal correctionnel le 6 février des chefs de violences aggravées par deux circonstances. Le fait que les actes ont été commis avec une arme et en réunion. Ces violences ont entraîné une incapacité supérieure à 8 jours", a indiqué le parquet de Paris mercredi soir. Dans l'attente de cette audience, la mère de famille a été placée en détention provisoire par le juge de la liberté et de la détention. Sa fille, soupçonnée d'avoir porté des coups aux deux jeunes femmes alors que sa mère les agressait à l'arme blanche, a été placée sous contrôle judiciaire conformément aux réquisitions du parquet. 

Lire aussi

Plusieurs vidéos

Plusieurs témoins avaient assisté à ce différend lundi et à la suite des événements. Certains ont filmé la scène avant de la diffuser sur les réseaux sociaux. 

Les caméras de certains établissements avoisinants ainsi que des caméras de la Ville de Paris installées dans la rue ont également filmé cette agression. Les images ont été extraites pour être exploitées. 

L'une des deux victimes, touchée au thorax et en état d'urgence absolue, a été transportée à l'hôpital Bichat. Elle était toujours hospitalisée ce jeudi. L'autre a été blessé d'un coup de couteau dans le dos. Elle se trouvait dans un état urgence relative quand les pompiers sont intervenus. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent