Paris : la fausse princesse aurait remplacé 1,6 million d'euros de bijoux par des bouillons cubes

Police

FAITS DIVERS - Selon nos informations, une femme se faisant passer pour une princesse des Emirats Arabes Unis aurait dérobé des bijoux d'une grande valeur, mercredi soir, chez un joaillier de la rue Saint-Honoré, à Paris, en plaçant des bouillons cubes dans l'écrin pour tromper la vigilance de la commerçante.

L’addition est salée mais aussi… aromatisée. Selon nos informations, une joaillière de la rue Saint-Honoré (1er arrondissement de Paris) vient de se faire arnaquer pour un montant de plus d’un million et demi d’euros. La scène remonte à mercredi. Il était aux alentours de 21 heures lorsqu’une femme se présentant comme une princesse des Emirats Arabes Unis est entrée chez "Ermel". Pendant près d’une heure, la gérante lui a présenté plusieurs parures.

 

La cliente en a choisi quelques-unes et les a fait placer dans un écrin. Le vol a sans doute eu lieu lorsque cette dernière a fait mine de passer une coup de fil à son mari en se positionnant de sorte que l’écrin disparaisse de la vue de la bijoutière. Selon nos informations, elle aurait agi avec une complice présumée, présente à ses côtés. 

Lire aussi

Des chocolats en échange

Avant de partir, la commerçante a rangé l’écrin dans un coffre-fort. La cliente avait auparavant convenu qu’elle effectuerait dès le lendemain un virement du montant équivalent au prix des bijoux choisis. Ce jeudi, la bijoutière, qui n’avait toujours pas reçu de virement, a rouvert l’écrin. Et là, surprise, elle a découvert ce qu'elle croyait être des chocolats en lieu et place des bijoux. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agissait en réalité de bouillons cubes. 

 

Le préjudice est important, estimé à 1.622.800 euros. La brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne a été saisie de l’enquête.                                                                                                                                                                                

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter