Paris : la femme victime de violences conjugales est décédée, son compagnon incarcéré

Paris : la femme victime de violences conjugales est décédée, son compagnon incarcéré

Police
DirectLCI
VIOLENCES CONJUGALES - Un homme, soupçonné d'avoir frappé sa compagne à plusieurs reprises, a été mis en examen pour meurtre sur conjoint et écroué. Les policiers avaient retrouvé la victime au sol, le visage en sang, entre la vie et la mort. Elle est décédée mardi à l'hôpital.

La femme qui se trouvait dimanche entre la vie et la mort à Paris à la suite de violences conjugales est décédée ce mardi, rapporte l'AFP. Son compagnon, qui avait été interpellé à son domicile du XIe arrondissement de la capitale, a été mis en examen pour meurtre sur conjoint et placé en détention provisoire. Au moment de son arrestation, l'homme, en état d’ivresse, avait également insulté les forces de l’ordre. 


La victime, que les policiers avaient retrouvée agonisante, le visage en sang, avait été transportée à l'hôpital Beaujon de Clichy (Hauts-de-Seine). Selon France Bleu, qui a révélé l’information, l’alerte avait été donnée par des voisins de l’immeuble réveillés par des cris dans la nuit de samedi à dimanche vers 2 heures du matin. 

En 2016, 123 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon, soit près d'une victime tous les trois jours. Le 18 octobre, le Premier ministre Édouard Philippe a promis de ne "rien lâcher" dans la lutte contre les violences conjugales dans une réponse sur la plateforme Change.org à une pétition de la comédienne Murielle Robin affichant plus d'un demi-million de signataires en ligne.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter