Roissy : un four prend feu dans un avion et l'oblige à faire demi-tour

Police
PANIQUE EN PLEIN VOL - Un mini-four a pris feu à l'intérieur d'un Airbus peu après son décollage de Roissy-Charles-de-Gaulle. L'appareil a dû faire demi-tour, mais aucun passager n'a été blessé.

Les passagers du Airbus A330 ont eu chaud ce jeudi. Un feu dans un mini-four de l'appareil reliant Paris à Montréal a obligé jeudi un retour express à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. L'avion avait décollé depuis seulement huit minutes, selon des informations de la police aux Frontières (PAF), transmises à l'AFP.


L'incident a eu lieu peu avant 16H sur un vol de la compagnie canadienne Air Transat avec à bord 385 passagers et 8 membres de l'équipage.

Des passagers "incommodés" par la fumée

"Le feu a été éteint avant l'arrivée des secours", a précisé la PAF et 29 personnes ont été "incommodées", mais aucune n'a été hospitalisée. "Les relevés toxicologiques effectués sur place se sont révélés nuls", selon cette même source.


Le four encastré a été retiré mais, sur décision du pilote, l'avion n'est pas reparti, selon une source aéroportuaire, qui a ajouté que les passagers du vol allaient passer la nuit de jeudi à vendredi à l'hôtel près de l'aéroport. La compagnie aérienne a annoncé que l'avion devrait repartir vendredi à 15h30.

Les avions commerciaux sont équipés de fours pour réchauffer les repas destinés aux passagers. Selon Aeronews, la majorité d'entre eux disposent aujourd'hui d'appareils dernière génération comme des fours à vapeur d'eau.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter