Paris : un salarié du Moulin Rouge meurt après la morsure d'un serpent

Paris : un salarié du Moulin Rouge meurt après la morsure d'un serpent

Police
DirectLCI
DRAME - Enrico Horn, salarié du célèbre Moulin rouge, été retrouvé inanimé dans son pavillon à Argenteuil, la main brisée par une morsure d'un des quatre boas qu'il conservait en captivité chez lui. L'homme de 46 ans officiait en tant que machiniste dans le célèbre cabaret parisien.

La cause de son décès est désormais connue. Retrouvé mort le vendredi 14 septembre dernier, Enrico Horn, salarié du Moulin Rouge, a bien été mordu par l'un de ses serpents, qu'il abritait dans son domicile d'Argenteuil, dans le Val d'Oise, précisent ainsi nos confrères du Parisien


L'homme, qui - précise le Mouline Rouge - occupe un poste de machiniste et non de dresseur comme écrit dans un premier temps, est âgé de 46 ans. Il souffrait de problèmes cardiaques et consommait des anticoagulants. La morsure lui a également cassé les os de la main, rapporte le quotidien.

En vidéo

VIDÉO - Un vétérinaire fait recracher une balle de tennis à un serpent imprudent

À leur arrivée au domicile du défunt qui vivait avec sa mère, les policiers ont trouvé quatre boas de grande taille, des serpents non venimeux, enfermés dans des vivariums mais aussi des chats et des lapins en cage.


L’équipe cynotechnique des sapeurs-pompiers de Paris est venue récupérer les reptiles pour les transférer à la Ferme tropicale, dans le XIIIe arrondissement. "L’association Stéphane Lamart, basée dans le Val-de-Marne, avait été également avertie pour prendre en charge les autres animaux découverts", indiquent toujours Le Parisien.

Enrico Horn officiait dans le célèbre cabaret parisien en tant que machiniste. Il déplaçait notamment les caisses de serpents. L'animal qui l'aurait mortellement mordu n'appartient pas au Moulin Rouge, précise encore le cabaret. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter