Paris : une femme retrouvée décapitée à son domicile, l'un de ses fils reconnaît les faits

Police

INFO LCI - Un femme de 60 ans a été retrouvée morte dimanche à son domicile dans le 12e arrondissement de Paris. Elle a été retrouvée décapitée. Elle avait déposé une main courante l'an dernier pour des menaces de mort. Une enquête pour homicide volontaire sur ascendant a été ouverte. L'un de ses fils s'est rendu ce dimanche dans un commissariat de Seine-Saint-Denis, où il a avoué le crime.

Les sapeurs-pompiers ont fait une découverte glaçante ce dimanche, lors d'une intervention dans le 12e arrondissement de Paris. Selon des informations recueillies par LCI, une femme de 60 ans a été retrouvée morte en début d'après-midi à son domicile, situé rue Théophile Roussel.

Contactés par l'un des fils de la victime, qui s'inquiétait de ne plus avoir de nouvelles, les secours ont trouvé celle-ci allongée au sol, entourée de couteaux. La femme avait été décapitée et sa tête déposée dans le four. 

Lire aussi

L'un de ses fils reconnaît les faits

Selon nos informations, l'un des fils de la victime, âgé de 33 ans et connu et suivi pour des problèmes psychiatriques importants, s'est rendu à la police ce dimanche après-midi dans un commissariat de Seine-Saint-Denis. Il a, d’après ses premières déclarations aux policiers, reconnu avoir tué sa mère. Il a été placé en garde à vue dans un premier temps avant d'être admis à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris ce lundi (I3P).

La victime avait déposé une main courante l'année dernière, se disant la cible de menaces de mort. 

Une enquête, confiée au 2e district de police judiciaire (DPJ), a été ouverte par le parquet de Paris - qui s'est rendu sur les lieux - du chef d'homicide volontaire sur ascendant. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter