Pau : une statue commémorant l'abolition de l'esclavage vandalisée

Pau : une statue commémorant l'abolition de l'esclavage vandalisée
Police

FAIT DIVERS - Une statue représentant un homme noir et commémorant l'abolition de l'esclavage a été retrouvée couverte de peinture blanche ce jeudi à Pau (Pyrénées-Atlantiques). Non loin de là a été découvert l'inscription "White Lives Matter".

La Ville de Pau a décidé de porter plainte et cela sera fait incessamment sous peu. Ce jeudi, une statue d'esclave noir a été retrouvée vandalisée à la peinture blanche dans un parc de Pau, avec une inscription "white lives matter" ("Les vies des blancs comptent", ndlr) retrouvée non loi.

Sur cette oeuvre du XIXe siècle commémorant l'abolition de l'esclavage, le buste en bronze d'un esclave noir, les mains enchaînées, et la stèle sur laquelle il est érigé, ont été largement aspergés de peinture blanche.

Un pot de peinture portant l'inscription a été retrouvé à une dizaine de mètres. "White lives Matter" reprend le slogan "Black Lives Matter" ("Les vies des Noirs comptent") du mouvement s'insurgeant depuis plusieurs années, et particulièrement en ce moment après le meurtre de George Floyd le 25 mai à Minneapolis, contre le racisme.

La peinture très fraîche, et à l'eau, devait être nettoyée dans la journée. Le ou les auteurs de cet acte de vandalisme n'avait pas été identifié en milieu de journée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent