Paris : un mort et 13 blessés dans l'incendie d'un immeuble, Miss France parmi les habitants évacués

Un incendie dans un immeuble du XVIIe arrondissement de Paris a fait 1 mort et 2 blessés graves et 11 blessés légers.
Police

FAIT-DIVERS - Un feu s'est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi, peu avant minuit, dans un immeuble de l'avenue des Ternes à Paris. Il a fait 1 mort et 13 blessés dont 2 gravement touchés. Parmi les habitants évacués figure Clémence Botino, miss France 2020, résidente de l'immeuble.

L'origine de ce sinistre est encore inconnue. Une femme est décédée dans l'incendie d'un immeuble du XVIIe arrondissement de Paris survenu dans la nuit de vendredi à samedi, et 13 autres personnes ont été blessées dont 2 grièvement. 

L'incendie s'est déclaré "peu avant minuit" dans un appartement au troisième étage d'un immeuble de l'avenue des Ternes. Un pompier figure parmi les 11 blessés légers. 

Une femme, habitant au quatrième étage, n'a pu être sauvée par les pompiers, dont quelque 130 sont intervenus sur place. 

L'incendie, circonscrit au bout d'une heure et demie environ,  a dégagé d'épaisses fumées et rendu la cage d'escalier totalement impraticable. Dix-huit personnes ont pu toutefois être sauvées grâce à des échelles déployées le long de la façade depuis la cour intérieure de l'immeuble ont indiqué les pompiers de Paris à LCI. 

Clémence Botino parmi les évacués

Parmi les habitants de l'immeuble qui ont été évacués figure Clémence Botino, Miss France 2020. "Elle est un peu sous le choc mais tout va bien", confirme l'organisation Miss France contactée par LCI. "Clémence va très bien, elle est saine et sauve. Evidemment elle est choquée par ce qui est arrivé cette nuit", a déclaré Sylvie Tellier sur Instagram . La directrice générale de l'organisation Miss France a remercié les pompiers pour leur intervention et adressé un message de soutien aux familles des blessés. 

L'opération s’est terminée un peu avant 7h samedi matin mais les pompiers vont revenir tout au long de la journée pour faire de la surveillance. 

Le laboratoire de la préfecture de police de Paris s'est rendu sur place pour déterminer les causes de ce sinistre, une enquête a été ouverte.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent