A Paris, les vols à la tire dans le métro sont en forte hausse

Police

PICKPOCKETS - Depuis le début de l’année, les vols à la tire ont augmenté de 33% dans le métro de la capitale, rapporte Le Parisien. Le fait notamment de bandes organisées, souvent composées de mineurs.

Dans les transports en commun de la capitale, et surtout le métro, mieux vaut toujours avoir un œil sur ses affaires. Depuis le mois de janvier, le nombre de vols à la tire a en effet explosé, rapporte Le Parisien dans son édition du 1er avril : + 33%, a constaté la préfecture de police de Paris. 

Très souvent, ces vols sont le fait de bandes organisées, avec des mineurs, ce qui rend les poursuites judiciaires compliquées. Quelques jours, voire quelques heures après leur interpellation, les pickpockets peuvent donc revenir dans le métro pour de nouveaux larcins.

Lire aussi

A cinq, voire à dix, du matin au soir, une sacoche en bandoulière pour transporter leur butin, les voleurs ont des gestes précis et des techniques rodées. Ils profitent de la promiscuité imposée par les rames bondées, de l’éventuelle confusion lors des montées et descentes, pour faire les poches de leurs victimes. 

Leurs cibles favorites : les touristes bien sûr, moins prudents, et qui "rechignent à porter plainte car ils ne veulent pas perdre de temps", comme l’explique une employée de la RATP au Parisien.

En vidéo

Saga : la fin du ticket métro

La RATP justement, pour essayer de lutter contre le phénomène, permet depuis août 2018 aux touristes étrangers de déposer plainte directement en station. Elle a par ailleurs déployé des équipes mobiles dans les métros, pour prévenir les vols, et aider les victimes. 

Lire et commenter