Policiers agressés à Herblay : un suspect s'est présenté à la police

Policiers agressés à Herblay : un suspect s'est présenté à la police

ENQUÊTE - Un homme s'est rendu ce vendredi matin à la police, a indiqué à LCI une source proche de l'enquête. Il pourrait s'agir de l'un des 3 agresseurs de deux policiers blessés par balles à Herblay jeudi. Les deux autres suspects sont toujours recherchés.

Depuis l'attaque de deux policiers en mission de surveillance mercredi soir à Herblay, dans le Val-d'Oise, trois suspects étaient activement recherchés. Selon nos informations, un homme s'est présenté de lui-même ce vendredi matin à 10h à la direction régionale de la police judiciaire de la préfecture de police de Paris, à Versailles. Il a été placé en garde à vue. Au total, trois suspects sont activement recherchés dans cette affaire.

Lire aussi

Officiant pour l’antenne de police-judiciaire de Cergy-Pontoise, les deux agents ont été  blessés par balle mercredi soir à Herblay. Agés de 30 et 45 ans, ils "ont été pris par surprise" alors qu'ils "se trouvaient en surveillance dans une zone industrielle d'Herblay" vers 22h, a précisé le parquet de Pontoise. 

Pensant qu'ils avaient affaire à des "gens du voyage", selon une source policière citée par l'AFP, les agresseurs se sont approchés de la voiture banalisée des policiers. Lorsque ces derniers ont décliné leur identité, ils ont été extraits de leur véhicule et "roués de coups", selon Ludovic Collignon du syndicat Alliance. Dans la lutte, les agresseurs leur ont dérobé leurs armes de service et ont ouvert le feu, tirant à sept reprises. L'un des policiers, touché par quatre balles, se trouve entre la vie et la mort, selon le parquet de Pontoise. Plus légèrement touché, le second policier a, lui, été atteint de deux balles. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a relaté les faits en employant le terme "massacré" pour qualifier l'agression armée des fonctionnaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - À peine président, Joe Biden signe une série de décrets dont le retour dans l'Accord de Paris

Vents violents : cinq départements désormais en vigilance orange

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

Lire et commenter