Une employée de Pôle emploi suspectée d'avoir détourné 260.000 euros d'argent public

Police
FRAUDE - Une employée de l’agence de Pôle Emploi de Pontarlier (Doubs) est suspectée d’avoir détourné plus de 260 000 euros d'argent public. Interpellée début juin, elle a reconnu les faits et sera jugée avec sept autres personnes, accusées de recel et qui ont aussi reconnu les faits.

Employée de Pôle emploi et même "référente fraude" de son agence, une femme est suspectée d'avoir détourné plus de 260.000 euros d'argent public, révèle l'Est Républicain ce mercredi. Interpellée début juin, elle a reconnu les faits et sera jugée début décembre. Sept autres personnes sont également mises en cause pour "recel" et ont aussi reconnu les faits.

L'Est Républicain raconte que la fraude a été découverte quand la principale suspecte est partie en arrêt de travail il y a quelques mois. Une remplaçante, qui occupe alors son poste, s'aperçoit que certains allocataires "touchent des indemnités trop importantes ou bénéficient d’un droit au chômage alors qu’elles ne peuvent plus y prétendre".

Des véhicules saisis

Après une enquête interne,  les policiers de la brigade de sûreté urbaine (BSU) de Pontarlier poursuivent les investigations. Une fois des centaines de relevés passés au crible, ils identifient quatre autres suspects. La salariée de Pôle Emploi est interpellée le 4 juin et reconnaît les faits, avant de révéler que trois autres personnes sont également receleurs. Tous ont reconnu les faits et doivent être jugés début décembre dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.


Selon le parquet de Besançon, cité par l'Est Républicain, la fraude s'élève à plus de 260.000 euros, et "l'argent a été majoritairement flambé" et plusieurs véhicules ont été saisis. 


L'employée de Pôle Emploi peut encourir une peine allant jusqu'à sept ans d'emprisonnement et 750.000 euros d'amende pour escroquerie par personne chargée d'une mission de service public. Contacté par le quotidien régional, Pôle Emploi n'a pas souhaité faire de commentaire et indique qu'"une procédure interne est en cours".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter