Portée disparue, Marie-France Garaud, mentor de Jacques Chirac, a été retrouvée saine et sauve

Marie-France Garaud, ici en 2007, a été la conseillère des présidents Pompidou et Chirac.

RECHERCHE - Figure politique française des années 1970, Marie-France Garaud, aujourd'hui âgée de 86 ans, était recherchée par la gendarmerie des Deux-Sèvres. Elle a été retrouvée saine et sauve, samedi 13 juin en fin de matinée.

Marie-France Garaud, portée disparue en début de matinée, samedi 13 juin, a été retrouvée saine et sauve, a annoncé la gendarmerie à LCI. Selon nos informations, elle a été recueillie par une riveraine au bord d'un chemin, en bonne santé. Un avis de recherche été lancé samedi 13 juin après la "disparition inquiétante", dans la nuit précédente, dans les Deux-Sèvres, de l'ex-conseillère du président Georges Pompidou et mentor de Jacques Chirac. L'alerte avait été donnée vers 2h du matin par le personnel de la résidence de Mme Garaud, 86 ans, à Saint-Pompain. L'octogénaire, ancienne députée européenne, était introuvable et l'entourage expliquait qu'elle était partie avec son véhicule.

La gendarmerie a fait le rapprochement avec un véhicule signalé, avec une personne âgée seule à son bord, vers 22h40 vendredi 12 juin en forêt de Mervent, à une vingtaine de kilomètres de là, en Vendée. Le véhicule, qui ressemblait à celui de la disparue, circulait pleins phares avec une conduite pas assurée, et est passé plusieurs fois au même endroit, a précisé la gendarmerie.

Les recherches ont impliqué dès la deuxième partie de nuit une vingtaine de militaires, à la fois sur les Deux-Sèvres et en Vendée, et elles se poursuivaient activement samedi matin avec l'appui d'un hélicoptère, a indiqué à l'AFP le commandant du groupement des Deux-Sèvres, le colonel Jean-Pascal Chateau.

Le signalement par des témoins du véhicule, un Toyota 4x4 compact gris clair, à la gendarmerie, avait été fait vendredi soir car la voiture roulait en zigzaguant, a précisé par ailleurs une source proche du dossier. Selon cette source, l'entourage aurait évoqué des "problèmes d'orientation" de Mme Garaud.

Marie-France Garaud, qui fut la conseillère du président Georges Pompidou et l'éminence grise de Jacques Chirac, a exercé, souvent dans l'ombre, une influence assumée dans la France politique des années 70. Gaulliste historique, farouche opposante à l'Europe de Maastricht, elle fut, avec Pierre Juillet, à l'origine du controversé appel de Cochin de Jacques Chirac en 1978. Elle avait à la présidentielle de 2017 apporté son soutien à Marine Le Pen avant le second tour.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte au tsunami du Japon aux États-Unis : la menace terminée mais d'importants dégâts aux Tonga

Présidentielle 2022 : voici les sept candidats de gauche à la Primaire populaire

EN DIRECT - Pass vaccinal : le texte voté au Sénat, vers l'adoption définitive ce dimanche

À Rome, la villa la plus chère du monde mise en vente

Covid à l'école : "Nous avons peut-être commis des erreurs", reconnaît Jean Castex

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.