Propos haineux : quel contrôle sur les réseaux sociaux ?

Propos haineux : quel contrôle sur les réseaux sociaux ?
Police

JT 20H - La provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciste, lorsqu'elle est publique, est punie d'un an d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende. Mais la loi est-elle appliquée ?

Toute l'info sur

Le 20h

Il y a les agressions verbales, la libération de la parole haineuse, mais aussi les menaces et les injures qui se répandent impunément sur Internet. Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que de nouvelles lois pourraient être adoptées, sans doute avant l'été, pour tenter d'endiguer ce phénomène. Mais que risquent aujourd'hui les auteurs de ces messages ? Sont-ils réellement poursuivis et punis ?

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 20/02/2019 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 20 février 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Elysée exclut un confinement généralisé comme au printemps

Appelés à "défendre l’intérêt" du pays, les musulmans de France s’inquiètent d’une surenchère

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

"Trop risqué", des médecins mettent en garde contre les conséquences d'un éventuel reconfinement

Éventuel "reconfinement" : comment le gouvernement a changé de discours en quelques semaines

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent