Pyrénées-Orientales : la gendarmerie alerte sur la circulation de faux billets et indique comment les reconnaître

Police

ARNAQUES - La gendarmerie départementale des Pyrénées-Orientale met en garde la population sur la circulation de faux billets dans la région. Afin d'éviter aux consommateurs de se faire avoir, elle rappelle les détails à scruter pour voir s'il s'agit de vraie ou de fausse monnaie.

Ils viennent de Chine et se retrouvent dans les commerces et dans les mains des consommateurs. Jeudi, la cellule de prévention technique de la malveillance (CPTM) du groupement de gendarmerie départementale des Pyrénées-Orientales a alerté la population via Facebook au sujet de faux billets de 20 euros qui circulent dans la région. 

"Les faux billets, en vente libre sur des sites marchands référencés sur Internet, sont à l’origine destinés pour les jeux, le cinéma, le théâtre ou encore les spectacles (magie, etc.). Les coupures présentent, à quelques exceptions près, toutes les apparences de la monnaie ayant cours légal actuellement", rappelle la gendarmerie.

Voir aussi

Comment identifier les fausses coupures?

La gendarmerie conseille aux commerçants, et particulièrement aux bars-tabacs, de "faire preuve d'une vigilance accrue notamment auprès des clients de passage". Elle recommande également de "veiller à ne pas perdre le ou les billets de vue pendant la transaction" et à ne pas "se laisser distraire par un éventuel complice".

Elle rappelle aux personnes visées qu'il ne faut "surtout pas encaisser l'argent avant d'avoir contrôlé la conformité de la coupure avec la monnaie Euros et l’existence de l’ensemble des signes de sécurité selon la méthode "TRI", méthode simple, rapide et efficace qui associe trois gestes : toucher, regarder, incliner "

Enfin, la gendarmerie précise que "ces fausses coupures comportent, en dessous des écritures de la BCE (Banque centrale européenne) rédigées en plusieurs langues, la mention "this is not legal. It is to be used for motion props only" et sous la bannière de l’Europe la mention "Movie Money". 

Toute personne qui serait victime de ces arnaques doit signaler l'événement à la gendarmerie en composant le 17. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter