Rennes : il aurait crié "Allah Akbar" avant de percuter plusieurs véhicules

Police

ENQUETE - Un individu a été interpellé mercredi soir à Rennes (Ille-et-Vilaine) après avoir foncé volontairement dans un bus et une voiture. Au moment de la commission de son geste, il aurait, selon des témoins, crié "Allah Akbar" à plusieurs reprises. Il a été placé en garde à vue.

Les conséquences auraient pu être dramatiques. Fort heureusement, il n'y a aucun blessé à déplorer. Mercredi soir, vers 23h30 à Rennes (Ille-et-Vilaine), un homme au volant de son véhicule  a percuté volontairement un bus ainsi qu'une voiture. Selon des témoins, le conducteur aurait crié "Allah Akbar" "à plusieurs reprises" au moment de la commission de son acte, fait savoir le parquet de Rennes ce jeudi. 

Le trentenaire était seul au volant de son véhicule au moment des faits. Il "a traversé un rond point central, situé rue de Rochester, et percuté volontairement un bus puis un véhicule automobile à bord duquel se trouvaient deux personnes", selon le communiqué. 

Evaluation psychiatrique

Interpellé et placé en garde à vue, l'individu trentenaire devait faire l'objet ce jeudi d'une évaluation psychiatrique. "Il aurait déjà été suivi au plan psychiatrique", indique le parquet.

L'homme, qui "n'est pas connu des services spécialisés au titre de la radicalisation", a déjà été condamné pour des infractions de droit commun liées à une consommation d'alcool, selon un communiqué du procureur Nicolas Jacquet. 

L'enquête a été confiée au commissariat de police de Rennes. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter