Rhône : incident chimique dans une usine de Villefranche-sur-Saône, 70 personnes évacuées

Rhône : incident chimique dans une usine de Villefranche-sur-Saône, 70 personnes évacuées

INDUSTRIE - Un incident chimique survenu ce lundi à l'usine Bledina de Villefranche-sur-Saône (Rhône) a provoqué la création d'un nuage irritant au-dessus du site. 70 personnes ont été évacuées.

Ce lundi 6 avril en début d'après-midi, un épais nuage de fumée jaunâtre puis rougeâtre s'est formé au-dessus de l'usine Bledina de Villefranche-sur-Saône (Rhône). Selon les premiers éléments communiqués par les autorités et repris par Le Progrès, une mauvaise manipulation aurait été effectuée, et le mélange de deux acides serait à l'origine de l'incident.

"Les faits se sont déroulés vers 14h30, quand il y a eu un déversement accidentel d'acide sulfurique dans de l'acide nitrique", des produits utilisés pour nettoyer des machines, a précisé le Codis 69, confirmant une information du quotidien le Progrès. Une cinquantaine de pompiers ont été dépêchés sur place.

Pas de danger pour les riverains

Le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes a précisé qu'aucune victime n'était à déplorer, et que les mesures de toxicité effectuées démontraient qu'il n'y avait pas de danger pour les riverains.

Lire aussi

Un rideau d'eau a été projeté sur le nuage pour contenir sa propagation dans l'air. Soixante-dix personnes, des salariés de l'usine, ont été évacuées par les pompiers, et un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l'usine. Il a également été demandé aux populations des villes alentour de rester confinées chez elles. L'alerte a été levée un peu après 17 heures.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

EN DIRECT - Pour Macron, "la priorité, ce ne se sont pas les brevets mais la production de vaccins"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.