Rueil-Malmaison : un restaurateur provoque une vive polémique en présentant le GHB comme son "secret de séduction"

Police
DirectLCI
POLÉMIQUE - Un restaurateur de Rueil-Malmaison a provoqué une vive polémique après avoir affiché sur la pancarte de son établissement une "plaisanterie" douteuse suggérant que le GHF - souvent qualifié de "drogue du violeur" - pouvait être son "secret de séduction".

Sa "blague" n'a pas fait rire tout le monde. Un restaurateur de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) qui avait pour habitude de publier des messages se voulant humoristique sur la pancarte de son établissement s'est récemment retrouvé au cœur d'une vive polémique.


La raison ? Un message affiché fin janvier que de nombreux internautes ont jugé sexiste. On pouvait y lire : "Mon secret de séduction tient en trois mots : Gentillesse, Humour, Bagou. Si ça marche pas ? Je me contente des premières lettres." Trois lettres qui forment le mot GHB, connu comme "la drogue du violeur"... 

Plainte contre plainte

Mais l'affaire ne s'arrête pas là. Cible d'une pluie de réaction sur les réseaux sociaux, le commerçant mis en cause a décidé de porter plainte contre trois femmes qui s'étaient indignées de cette plaisanterie douteuse, selon un communiqué de la Fondation des Femmes. Une plainte qu'il aurait depuis retirée, si l'on en croit ce qu'il a assuré vendredi à nos confrères du Parisien., renouvelant par ailleurs des excuses déjà présentées sur son profil Facebook.  


Bien qu'il ait également reçu plusieurs soutiens, le restaurateur n'inscrit désormais plus que le menu du jour sur sa devanture. Ses ennuis pourraient néanmoins se poursuivre : toujours selon le communiqué de la Fondation des Femmes, qui souligne qu'elle "appuiera cette démarche", le Collectif féministe contre le viol a annoncé le dépôt d'une plainte pour "provocation à la commission d'une infraction".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale du week-end

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter