Saint-Denis : le pronostic vital de l'enfant blessé après l'ouverture d'une bouche à incendie n'est plus engagé

Police

DRAME - Un enfant de 6 ans a été transporté à l’hôpital en arrêt cardiaque après avoir été projeté en l’air par le geyser d’une bouche à incendie ouverte à Saint-Denis. Ce vendredi, il était toujours hospitalisé mais ses jours ne sont plus en danger.

Drame ce jeudi à Saint-Denis. Un enfant de 6 ans de nationalité syrienne était dans un état grave jeudi soir après avoir été projeté de plusieurs mètres en l'air par le geyser d'une bouche à incendie ouverte. Le garçon a été transporté à l'hôpital avec un pronostic vital engagé. Il "s'est réveillé mais son pronostic vital est réservé", a indiqué dans la soirée une source policière auprès de l'agence de presse. Ce vendredi, les nouvelles étaient plutôt rassurantes : l'enfant restait sous surveillance mais ses jours ne sont plus en danger. 

L'incident s'est produit peu avant 19h dans un square de de la commune. Pour le maire de Saint-Denis, Laurent Russier, "cet accident illustre de manière bien trop dramatique les dangers liés aux ouvertures illicites des bouches à incendie".

Une pratique dangereuse

Les pompiers alertent régulièrement contre le phénomène du "street pooling" (ouverture de bouche à incendie), fréquent en période de canicule. Ces derniers jours, de nombreuses bouches à incendie ont ainsi été ouvertes en Ile-de-France.

Lire aussi

Lors d'un épisode de canicule en 2017, un millier d'ouvertures de bouches à incendie avaient été recensées à Paris et dans les trois départements de Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine et Val-de-Marne.     

Selon les pompiers, cette pratique est à l'origine de risques électriques en cas d'inondations de caves proches des bouches et s'avère d'autant plus dangereuse lors d'incendies car elle prive les pompiers d'eau.

Lire et commenter