Saint-Denis : un malfaiteur interpellé à l’hôpital après avoir été poignardé par le commerçant qu'il venait de braquer

Saint-Denis : un malfaiteur interpellé à l’hôpital après avoir été poignardé par le commerçant qu'il venait de braquer
Police

FAIT DIVERS - Un individu s'est présenté samedi 23 novembre à l’hôpital Bichat, dans le nord de Paris, quelques heures après avoir braqué un bar-tabac situé à Saint-Denis. Il a été blessé par le commerçant, qui tentait de se défendre.

Un bar-tabac situé sur l'avenue du Président-Wilson, à Saint-Denis, a été le théâtre, dans la soirée du 23 novembre, d'une rixe particulièrement violente. Trois braqueurs ont en effet dérobé la caisse de l'établissement, non sans s'en prendre physiquement aux employés. L'un d'entre eux a néanmoins eu le temps de se défendre, permettant l'interpellation de son agresseur.

"Trois hommes cagoulés armés de bombes lacrymogène"

Selon Le Parisien qui dévoile l'affaire, l'incident s'est déroulé vers 20h40, à l'heure de la fermeture. "Trois hommes cagoulés armés de bombes lacrymogène nous ont roués de coups de pied et de poing pour récupérer la recette", a raconté au quotidien un employé. Ce dernier et ses collègues ont reçu une pluie de coups, ont confirmé les enquêteurs, estimant le butin à environ 10.000 euros. Les employés ont en effet tenté de se défendre, l'un d'entre eux portant un coup de couteau à l'un des braqueur.

Un coup de couteau qui, quelques heures plus tard, a permis de faire rapidement progresser l'enquête. Un homme 

"correspondant en tout point avec la description de l'agresseur" s'est rendu à l’hôpital Bichat, dans le XVIIIe arrondissement, pour se faire soigner. Il a été interpellé et placé en garde à vue par la brigade anti-criminalité. Le parquet de Bobigny a indiqué que "le mis en cause sera déféré devant le juge d'instruction pour vol avec arme en bande organisée". Les autres braqueurs sont recherchés, précise Le Parisien

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter