Sarcelles : un jeune homme de 17 ans tué lors d'une rixe, trois adolescents de 15 et 16 ans mis en examen

Police
DirectLCI
FAIT DIVERS - Trois adolescents de 15 et 16 ans ont été mis en examen et écroués ce samedi, 4 jours après la mort d'un jeune homme de 17 ans passé à tabac mardi soir à Sarcelles, dans le Val d'Oise. Des bâtons ont été retrouvés sur place aux abords de la gare RER. Les 3 adolescents mis en cause ont reconnu les faits.

Trois adolescents âgés de 15 à 16 ans ont  été mis en examen pour "homicide volontaire" dans l'affaire du meurtre d'un  jeune de 17 ans mardi à Sarcelles (Val-d'Oise). Les trois jeunes, placés en détention provisoire après leur mise en examen,  ont reconnu les faits en garde à vue.


Le jeune de 17 ans est mort mardi soir après avoir reçu un coup au niveau du crâne lors d'une rixe. Les policiers ont été appelés par les pompiers vers 19h30 pour intervenir rue Marius-Delpech, où ils ont retrouvé la victime au sol, sur la voie publique. En arrêt cardio-respiratoire, le jeune homme présentait à l'arrivée des forces de l'ordre de multiples plaies saignantes à la tête.  


Sur place, des bâtons - "un morceau de manche à balai, plusieurs bouts de bois disséminés, dont l'un présentant des traces de sang" selon le communiqué du procureur de la République de Pontoise - ont été retrouvés à proximité de la victime pouvant laisser présager une éventuelle bagarre, près de la gare RER de la ville de banlieue parisienne. L'adolescent, inconnu des services de police, est décédé un peu plus tard à l'hôpital des suites de ses blessures.   

La victime et ses agresseurs se connaissaient

 La victime et les trois mis en examen se connaissaient. Interrogé sur les  raisons de la rixe, "nous sommes toujours en cours d'enquête, nous sommes en  train de vérifier les mobiles de l'agression", a indiqué le parquet.


La sûreté départementale du Val d'Oise est chargée de l'enquête pour '"homicide volontaire".


 Cet acte "n'est pas lié au phénomène d'affrontements entre bandes de  quartiers rivaux", avait tenu à souligner à l'AFP une source proche de  l'enquête, alors que le même soir un adolescent de 17 ans était décédé à Paris.  Cette fois, à la suite d'une bagarre entre bandes du XXe arrondissement de la  capitale.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter