Savoie : bloqué 40 minutes sous une avalanche, un adolescent retrouvé miraculeusement vivant

Police
DirectLCI
CHANCE - Un adolescent a survécu par miracle ce mercredi en Savoie après avoir été bloqué plus d'une heure sous une avalanche qu'il avait déclenché.

Cet enfant a eu un coup de chance inouïe. Ce mercredi, un adolescent de 12 ans a été retrouvé vivant après avoir passé quarante minutes enseveli sous une avalanche qui l'avait emporté alors qu'il skiait sur un secteur hors piste de la station de La Plagne (Savoie), a appris l'AFP auprès des secours en montagne. Le garçon venait de quitter une piste balisée de la station en compagnie de ses parents et de quatre autres skieurs lorsqu'il a été emporté en début d'après-midi par une coulée de 150 mètres sur 200 mètres. Il a été traîné sur plus de 400 mètres avant d’être enseveli.

Cet adolescent se trouvait en tête de groupe, a déclenché l'avalanche et s'est fait emporter.Patrice Ribes, commandant du PGHM de Savoie.

L'enfant a été retrouvé conscient une quarantaine de minutes plus tard par un chien des secouristes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Courchevel, qui sont intervenus en relais des pisteurs de la station, arrivés sur place peu après l'accident pour sonder la neige. 


"Ces 7 skieurs (ndlr : dont faisait partie l'adolescent) évoluaient dans un secteur hors-piste, même une zone qui n'était pas ouverte par la station. Cet adolescent se trouvait en tête de groupe, a déclenché l'avalanche et s'est fait emporter. C'est au bout d'une heure qu'un chien du PGHM (ndlr : l'unité de montagne de la Gendarmerie nationale) a retrouvé la victime. Son pronostic vital n'était pas engagé", a détaillé par téléphone à LCI le capitaine Patrice Ribes, commandant du PGHM de Savoie.

Sauvé par une cavité autour de sa tête

"C'est un miracle car il ne portait pas de détecteur de victimes d'avalanches (DVA). Les chances de survie sont infimes après quinze minutes sous la neige. Il a eu beaucoup de chance que le chien ait marqué à un endroit", ont souligné les secours. Par chance, le jeune garçon s'en tire avec une jambe cassée. Il a été transporté à l'hôpital de Grenoble où il a été placé en observation.


"Il a eu la chance d'avoir une cavité autour de sa tête qui lui a permis de respirer pendant quarante minutes. C'est parce qu'il n'avait pas de neige dans la bouche et dans les voies aériennes qu'il a pu respirer quarante minutes" a expliqué par téléphone à LCI Pierre Muller, guide de haute-montagne et médecin urgentiste.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter