Scandale dans la police du 93 : quatre policiers en garde à vue à l'IGPN

Scandale dans la police du 93 : quatre policiers en garde à vue à l'IGPN

DÉRIVES ? - Quatre fonctionnaires d'une unité de Seine-Saint-Denis ont été placés en garde à vue à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) ce mardi matin.

Quatre policiers de la compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis, visée par une quinzaine d'enquêtes notamment pour violences, ont été placés en garde à vue mardi, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Ces quatre fonctionnaires, nés entre 1982 et 1991, doivent être entendus par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour des faits de violences et de falsifications de procès verbaux, a précisé cette source confirmant une information du Parisien. Après la mise en examen de quatre policiers de cette compagnie début juillet pour violences, vol, détention et transport de stupéfiants et faux et usage de faux en écriture publique, la Préfecture de police de Paris avait ordonné sa dissolution.

Un autre fonctionnaire de cette compagnie doit par ailleurs être jugé le 5 novembre pour violence par personne dépositaire de l'autorité publique et faux en écriture publique.

L'IGPN sur la piste de ces agents depuis plusieurs mois

La CSI 93, qui comptait 148 fonctionnaires dont un peu moins des deux tiers étaient "en tenue", est visée par une quinzaine d'enquêtes. Parmi ces procédures, l'une fait suite à l'interpellation violente le 9 août 2019 d'un homme de 20 ans, cité Cordon à Saint-Ouen. 

Six policiers de cette CSI avaient alors été placés en garde à vue. Celle-ci avait finalement été levée afin de réaliser des "actes d'investigation supplémentaires", avait à l'époque indiqué le parquet. Selon une source proche de l'enquête, l'IGPN est sur la piste de ces agents depuis plusieurs mois. Véhicules et vestiaires des mis en cause ont été sonorisés pour tenter de mettre au jour des pratiques "plus que douteuses".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 42.252 nouveaux cas, plus de 2.000 personnes hospitalisées en réa

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.