SEPT À HUIT - La mère de Jonathann Daval sur les aveux de son fils : "Je suis désolée, je n'ai pas réussi à voir qu'il mentait"

Police

Toute L'info sur

Sept à huit

AVEUX - Confronté à sa belle-famille vendredi, Jonathann Daval a reconnu avoir tué seul son épouse, Alexia. Un coup de tonnerre pour Martine Henry, la mère du suspect, qui était persuadée que son fils n'avait pu agir ainsi. Encore bouleversée par ces aveux, elle s'est confiée dans "Sept à Huit".

Elle était convaincue de son innocence. Depuis le début, Martine Henry soutenait que son fils, Jonathann Daval, n'avait pas pu tuer son épouse Alexia, retrouvée sans vie dans le bois d'Esmoulins près de Gray, en Haute-Saône, le 30 octobre 2017. Mais l'informaticien, mis en examen après des premiers aveux le 30 janvier pour "meurtre sur conjoint", est revenu vendredi 7 décembre à ses aveux initiaux devant ses beaux-parents. Il a avoué être le seul auteur du meurtre d'Alexia, lors de la confrontation dans le bureau du juge, abandonnant la théorie du "complot familial" qu'il avait, un temps, soutenue.

Une déflagration pour une mère qui avait toujours cru en sa parole. Samedi, au lendemain des nouveaux aveux de son fils, Martine Henry a rendu visite à Jonathann, incarcéré à la maison d'arrêt de Dijon depuis sa mise en examen, fin janvier. "Il y a eu des larmes, beaucoup de pleurs", raconte-t-elle dans l'émission "Sept à Huit", diffusée dimanche 9 décembre sur TF1. "Les mots sont arrivés après. Il m'a dit : 'Je m'excuse, je vous ai fait du mal, je pensais que vous ne voudriez plus me voir'". 

Lire aussi

Je ne veux pas abandonner mon enfant- Martine Henry, la mère de Jonathann Daval

Au parloir, Jonathann Daval lui a répété qu'il avait "fait du mal" à Alexia. "Il nous a dit qu'il l'avait étranglée", déclare-t-elle. Avant de confirmer que le jeune homme avait bien craqué face à une photo de la banquière de 29 ans, qu'Isabelle Fouillot, la mère de la victime, avait amené. "Il a vu la photo d'Alexia et leur chat Happy. Il l'a prise et il est tombé en larmes", explique-t-elle. "Il s'est mis à genoux et il lui a demandé pardon. La maman d'Alexia l'a redressé et l'a serré dans ses bras." Devant elle, comme il l'a fait dans le bureau du juge d'instruction et face à ses beaux-parents, "il a maintenu la thèse de l'accident". 

Malgré la culpabilité de son fils, Martine Henry assure qu'elle "sera quand même présente. Je ne veux pas abandonner mon enfant." Mais elle veut aussi "qu'il soit puni pour ce qu'il a fait. Il aurait dû avouer depuis le début." Car, pendant des mois, Jonathann Daval a changé sa version à plusieurs reprises, mentant effrontément à tout le monde, même à ses proches. "Je n'ai pas d'explications, mais je pense que dans sa tête, il n'était pas bien du tout", déclare-t-elle, avouant ne pas avoir cru en la potentielle culpabilité de son enfant. "Je suis désolée, je n'ai pas réussi à voir qu'il mentait. On n'a pas voulu comprendre, j'ai raté quelque chose (...) Je m'en veux parce que cela a fait beaucoup de mal à beaucoup de personnes, dont la famille d'Alexia."

Je vais voir Alexia au cimetière, une fois par semaine- Martine Henry, la mère de Jonathann Daval

Aujourd'hui, la mère de famille présente "(ses) excuses" aux parents d'Alexia, tuée dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017, pour "ne pas avoir compris ce qu'a pu dire Jonathann et d'avoir été dure avec eux". "J'ai toujours pensé à eux, ils ont perdu leur fille", ajoute-elle. "Alexia, je vais la voir au cimetière. J'y vais une fois par semaine". 

Elle affirme également qu'elle compte bien parler à son fils dans les prochains jours pour faire toute la lumière sur ce dossier. "On va essayer de lui poser des questions. Il faut qu'on sache tout. "

En vidéo

SEPT À HUIT - Meurtre d'Alexia Daval : un document troublant découvert dans l'ordinateur de Jonathann

Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d'information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l'actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Lire et commenter