Soupçon d'arme factice pointée en direction d'une voiture ministérielle: deux personnes interpellées et placées en garde à vue

Soupçon d'arme factice pointée en direction d'une voiture ministérielle: deux personnes interpellées et placées en garde à vue

FAIT DIVERS - Deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue samedi soir à Paris. L'une d'entre elles est soupçonnée d'avoir pointé une arme qui s'est avérée factice en direction de la voiture du ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, qui circulait dans le 14e arrondissement.

L'événement s'est produit samedi soir, dans le 14e arrondissement de Paris. Deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue après que l'une d'entre elles a été suspectée d'avoir pointé une arme, factice, en direction de la voiture du ministre de l'Agriculture qui circulait dans Paris, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la voiture officielle à bord de laquelle se trouvait Didier Guillaume circulait dans le 14e arrondissement vers 21h10 quand son officier de sécurité a repéré un homme mimant un geste menaçant en direction du véhicule.

Lire aussi

Le ministre n'avait pas porté plainte cette nuit

Des policiers parisiens ont interpellé les deux suspects dont l'un était porteur d'un pistolet factice à amorces. Ils ont été placées en garde à vue mais leurs motivations étaient encore inconnues, selon cette source policière.

Lors de son trajet, le ministre ne s'est pas aperçu du geste menaçant et il n'avait pas, cette nuit, porté plainte, a-t-on précisé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.