Un médecin placé en garde à vue pour avoir procédé à 120 consultations de patients par jour

Un médecin placé en garde à vue pour avoir procédé à 120 consultations de patients par jour

MENSONGE MÉDICAL ? - La Caisse primaire d'assurance maladie a déposé plainte pour "fausses déclarations" à l'encontre d'un médecin généraliste qui enregistre en moyenne 120 consultations de patients... par jour.

Jean-Marc Blanchon a battu tous les records. Ce médecin généraliste, qui opère dans la ville d'Orléans dans le Loiret, a été placé en garde à vue le 4 juillet pour avoir ausculté en moyenne 120 patients... par jour. Un nombre anormalement élevé, qui a alerté la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), qui a déposé plainte pour "fausses déclarations". 

France 3 explique qu'il est le seul professionnel dans le secteur à recevoir la clientèle sans rendez-vous. "Je me retrouve avec énormément de gens pour palier le système qui est défaillant ici et je me retrouve dans l'ennui. On me dit monsieur vous voyez trop de monde. Au delà de 72 patients c'est considéré comme de la fraude", a expliqué l'homme sur France 3

Lire aussi

40 à 50 patients par jour par médecin en moyenne

L'Ordre des Médecins a assuré à France 3 qu'un médecin reçoit en moyenne entre 40 et 50 patients par jour, même si aucune limite n'est imposée. "Ce qui fait déjà des grosses journées", assure l'organisme. La Caisse d'assurance maladie (CPAM) du Loiret affirme avoir en sa possession des éléments au sujet du médecin.

Une enquête a été ouverte par le parquet d'Orléans. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden, le jour de l’investiture, à suivre en direct demain, dès 6h, sur LCI

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Dans sa vidéo d'adieu, Donald Trump exhorte à "prier" pour le succès de l'administration Biden

Lire et commenter