Une infirmière tuée à l’arme blanche en unité psychiatrique, le patient mis en examen

Une infirmière tuée à l’arme blanche en unité psychiatrique, le patient mis en examen

FAIT DIVERS - Un homme de 20 ans, hospitalisé au Centre hospitalier Nord Deux-Sèvres, à Thouars, a mortellement blessé une infirmière au thorax jeudi alors qu’il tentait de partir de l’unité psychiatrique. Le suspect a été mis en examen ce vendredi.

Drame dans une unité psychiatrique. Une infirmière, âgée de 30 ans, a été mortellement blessée jeudi à l'arme blanche par un patient à Thouars (Deux-Sèvres). L’homme, âgé de 20 ans, a été placé en garde à vue après avoir été examiné par un psychiatre, a-t-on appris de source judiciaire. Il a été mis en examen vendredi soir pour "assassinat et tentative d'assassinat"

L'infirmière, mère de deux enfants, a été agressée par le patient qui cherchait à quitter cette unité du Centre hospitalier Nord Deux-Sèvres. Il lui aurait porté un coup de couteau au thorax, manquant de blesser également une autre infirmière. Héliportée au CHU de Poitiers, la jeune femme est décédée dans l'après-midi.

Ce genre de tentative de fuite arrive régulièrement mais il était impossible de prévoir que ce patient serait armé d'un couteau.- Un collègue de la victime

"Une enquête de flagrance a été ouverte pour meurtre et tentative de meurtre sur des personnes chargées d'une mission de service public", a indiqué le parquet de Niort. "Ce genre de tentative de fuite arrive régulièrement mais il était impossible de prévoir que ce patient serait armé d'un couteau, a observé un des collègues de la victime. Cela met en lumière le manque de moyens de l'hôpital en général et de la psychiatrie en particulier."

L'agresseur présumé, qui était hospitalisé depuis le 24 janvier - "au départ" de sa propre volonté, a précisé le parquet -, s'est emparé d'un couteau qui se trouvait dans le véhicule d'une accompagnatrice. Il a frappé "d'un coup très rapide" l'infirmière qui s'avançait vers lui.  Il a ensuite été interpellé et placé en garde à vue après avoir été vu par un psychiatre. Le parquet de Niort s'est dessaisi vendredi au profit du pôle criminel du tribunal judiciaire de Poitiers.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Affaire Jubillar : l'avocat de Cédric Jubillar met en garde contre "une erreur judiciaire"

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

L'avocat de Cédric Jubillar dénonce une mise en examen "juridiquement incohérente"

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.