Val-de-Marne : deux salariés d'un hôpital interpellés pour le vol d'un respirateur

Val-de-Marne : deux salariés d'un hôpital interpellés pour le vol d'un respirateur

FAIT DIVERS - Deux hommes travaillant dans un hôpital privé sont soupçonnés d'avoir volé un respirateur artificiel.

De l'hôpital au Bon Coin. Deux hommes travaillant à l'hôpital privé Paul-d'Egine de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, ont été interpellés et placés en garde à vue jeudi soir. En cause ? Des soupçons concernant un respirateur artificiel qu'ils auraient dérobé dans l'établissement afin de le revendre sur Internet.

"Tout est parti d'un renseignement obtenu par la police indiquant qu'un respirateur était en vente sur Le Bon Coin", a précisé vendredi le parquet de Créteil. Interrogé, le directeur de l'établissement a confirmé que ce genre de matériel n'était pas en vente libre. Il a ajouté avoir "vu un respirateur similaire dans un sac de sport dans le bureau d'un de ses employés".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

La direction va porter plainte

Jeudi soir, des policiers en planque ont donc attendu que l'homme en question sorte de l'hôpital. Il a été interpellé avec le sac de sport contenant le respirateur qu'il est soupçonné d'avoir volé. Un autre homme l'attendant dans une voiture a pris la fuite mais a rapidement été identifié comme un salarié de l'hôpital, lui aussi. Il a été interpellé plus tard à son domicile en Seine-et-Marne.

Selon franceinfo, l'individu a "reconnu les faits et a expliqué qu’il réparait ces respirateurs dans le cadre de son travail et que l’hôpital ne les utilisait plus." Dans un communiqué, la direction de l'hôpital se dit scandalisée, "surtout au regard de l’incroyable mobilisation de nos personnels". L'établissement précise également qu'il va porter plainte.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 patients en réanimation quasiment atteint

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

Vers un déconfinement territorialisé en mai ?

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

Lire et commenter