A Strasbourg, des policiers pickpockets... pour la bonne cause

A Strasbourg, des policiers pickpockets... pour la bonne cause
Police

SENSIBILISATION - A Strasbourg, un équipage de gardiens de la paix pas comme les autres arpente les rues de la ville. Leur but ? Aider les touristes et habitants à se prémunir du vol de leurs affaires, lorsqu'ils sont en terrasse. Et ça marche.

Joël Irion, brigadier de police en civil, s'approche d'une table et se présente à des clients, leur montrant sa plaque : "Bonjour Messieurs Dames, police nationale. Je mène une étude sociologique pour savoir ce que font les gens face aux vols à la tire". Pendant ce temps, son collègue s'approche discrètement, s'agenouille et prend le sac d'une dame.  La technique est rodée : détourner l'attention des personnes en leur parlant, tandis que son binôme s'empare des affaires de clients. A la fin de la démonstration, les policiers tombent, bien sûr, le masque et expliquent leur démarche aux clients. 

L'initiative dure depuis quelques années maintenant et semble porter ses fruits. A Strasbourg, deux policiers arpentent les rues et les places touristiques de la ville, pour sensibiliser les habitants et visiteurs au vol à la tire. Une initiative saluée par les habitants autant que par les touristes, souvent distraits. 

L'objectif ? aider les clients à sécuriser leurs affaires

"L’objectif n'est pas de se méfier de tout le monde mais de faire attention et faire en sorte de sécuriser ses propres affaires", explique Joel Irion. Et qu'en pensent les clients ? "Je trouve l’initiative très intéressante et elle produit son effet, on sera très attentifs dans les jours qui suivent", affirme d'un d'eux. Sa voisine abonde en ce sens : "Moi, ce sera beaucoup plus que sur quelques jours". 

L'idée de cette opération ne réside pas seulement dans la sensibilisation mais aussi dans la prévention. L'occasion pour le brigadier de police de délivrer également des conseils bien utiles comme celui de garder son sac sur ses genoux : "Si vous ne sentez plus son poids, c'est qu'il se passe quelque chose". 

Des chiffres en hausse en France mais en baisse dans le Bas-Rhin

Et pour la police, c'est une manière de se rapprocher de la population, comme le souligne Sandra Friedrich, Commandant de police et chef d'Etat-Major. "Cette année, on a une baisse des faits constatés de l'ordre de 15 %. Et puis il y a ce petit côté rapprochement police-population qui nous permet d'avoir une autre image de la police également". 

Toute l'info sur

Le 20h

Alors bien sur, le confinement a aidé à faire baisser ces chiffres mais la tendance est plus forte dans le département que dans les autres. En janvier 2020, le ministère de l'Intérieur donnait les chiffres statistiques des vols à la tire qui rentrent dans le champ des "vols sans violence contre des personnes". On constate une légère hausse de ces actes : +3% sur le territoire. En revanche, dans le Bas-Rhin, ces chiffres sont en recul de près de 2% depuis 2018. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent