Ados en danger, l’explosion du cyberharcèlement

Ados en danger, l’explosion du cyberharcèlement

DOCUMENT – Enquête sur le cyberharcèlement qui a fait des ravages pendant le confinement. Les comptes mettant en ligne des photos de jeunes filles se sont multipliés, avec des conséquences souvent dramatiques.

Elle a juste envoyé une photo "sexy" à son petit ami et elle s’est retrouvée la risée du net. Après des semaines d’humiliations, elle a mis fin à ses jours le 4 avril dernier, au cœur du confinement. Elle avait 16 ans et elle est un exemple dramatique de ce que subissent certains de nos ados. Chantages, insultes, photomontages, ... le cyberharcèlement a fait des ravages pendant la période de confinement. Les menaces du net ont explosé, profitant du désœuvrement des harceleurs et de l’ennui des victimes potentielles, qui passent des heures sur leur écran. Comment le phénomène s’est-il répandu ces derniers mois ? Comment procèdent les harceleurs ? Quelles sont les parades pour se défendre ?

Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Toute l'info sur

Sept à huit

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Même infraction, même sanction" : après la gifle d'Emmanuel Macron, les policiers montent au créneau

Variant Delta : "épée de Damoclès" au-dessus de l’embellie sanitaire en France

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

Euro : le calendrier détaillé des retransmissions TV de tous les matchs

Covid-19 : ce que l'on sait du cluster de variant Delta détecté à Strasbourg

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.