Agression d'un chauffeur de bus à Bayonne : ses collègues sous le choc

Agression d'un chauffeur de bus à Bayonne : ses collègues sous le choc

DRAME - A Bayonne, l'agression d'un chauffeur de bus suscite beaucoup d'émotions. Pour manifester leur solidarité, les collègues de Philippe Monguillot ont exercé leur droit de retrait en attendant la marche blanche prévue mercredi soir.

Philippe Monguillot, 59 ans, est toujours entre la vie et la mort. Ce conducteur de bus de Bayonne a été agressé par des voyous après leur avoir demandé de porter un masque. Sur les cinq personnes interpellées, quatre sont toujours en garde à vue. Ses collègues, partagés entre la rancœur et le chagrin, estiment que leurs alertes concernant les incivilités dans les bus n'ont pas été entendues par la direction. Ils comptent effectuer une marche blanche mercredi soir.

Toute l'info sur

Le 13h

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 07/07/2020 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 7 juillet 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5900 malades en réanimation

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Lire et commenter