VIDÉO - Après l'incendie de Notre-Dame, des prières s'organisent un peu partout

Police

Toute L'info sur

Incendie à Notre-Dame : un symbole de Paris dévasté par le feu

RELIGION - Avec l'incendie qui a défiguré Notre-Dame de Paris, les catholiques de France pleurent l'une de leurs plus belles cathédrales qui est à la fois un "symbole vivant" de leur foi, un lieu de "réconciliation" avec les autres cultes et les non-croyants mais aussi un morceau de l'histoire de France.

Dans les rues de Paris, l'heure est au recueillement. A Saint-Michel ou à Montmartre, des prières s'organisaient dans la nuit. Parmi les Parisiens sidérés à la vue du bâtiment en flammes, certains étaient agenouillés sur le trottoir, priant et récitant des "je vous salue Marie". 

Sur la place Saint-Michel, à quelques encablures, véhicules de secours, pompiers et véhicules de police passaient, sirènes hurlantes. La foule agglutinée sur les quais recevait des cendres et des braises. Le silence, l'affolement, la tristesse... Et finalement la prière. "Elle a mille ans", explique calmement un homme à sa fille d'une dizaine d'années. Des offices ont eu lieu dans différentes églises, comme au Sacré-Coeur à Paris ou à l'église de Saint-Melaine à Rennes. Dans la capitale, les églises sont restées ouvertes toute la nuit pour celles et ceux qui voulaient se recueillir. 

" Un trésor catholique "

Aux Etats-Unis aussi, les catholiques américains se sont retrouvés pour plusieurs messes.  A Washington, Nicolas Nadler, 48 ans, se dit "dévasté". Le "trésor catholique" qu'est Notre-Dame "appartient à Paris et à la France, mais aussi au monde". Depuis les marches de la cathédrale Saint-Patrick, ouverte en 1879, le cardinal et archevêque de New York Timothy Dolan a dit avoir prié pour la cathédrale française, et exprimé sa "désolation" pour Notre-Dame, située "au coeur de Paris, même au coeur de l'Europe et de la civilisation de tant de façons". De son côté, le Vatican a exprimé son "incrédulité" et sa "tristesse", se désolant pour ce "symbole de la chrétienté, en France et dans le monde".

Lire aussi

Au milieu de la nuit, les pompiers ont annoncé que le feu, qui a pris peu avant 19 heures, avait été "maîtrisé" mais qu'il restait des "foyers résiduels à éteindre".

Lire et commenter