Couvre-feu à 18 heures : le rappel à l'ordre

Couvre-feu à 18 heures : le rappel à l'ordre

Les forces de l'ordre ont voulu passer un message aux Français, aujourd'hui. Les contrôles vont devenir plus stricts pendant le couvre-feu. D'ailleurs, plusieurs opérations de gendarmerie étaient organisées en fin d'après-midi un peu partout en France.

Jusque-là, vous aviez peut-être réussi à passer entre les mailles du filet. Les forces de l'ordre se faisant plutôt discrètes malgré le couvre-feu. Mais depuis aujourd'hui, elles sont nettement plus visibles. Les contrôles sont renforcés et l'objectif est de s'assurer qu'à dix-huit heures, tout le monde est à la maison. Du côté des automobilistes, la mesure semble plutôt bien reçue. À croire qu'ils ont tous pris leur précaution.

Toute l'info sur

Le WE

Passé dix-huit heures, la règle n'a pas changé. L'amende pour non-respect du couvre-feu s'élève à 135 euros, à moins d'avoir une attestation valable ou à défaut, une très bonne excuse qui saura convaincre les gendarmes. Depuis le 15 décembre, date du premier couvre-feu, 110 000 amendes ont été dressées. Et ce chiffre devrait rapidement augmenter alors que la consigne appliquée sera désormais celle de la tolérance zéro.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Quelques heures avant l'interview de Harry et Meghan, la reine loue le "dévouement désintéressé"

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Lire et commenter