Vidéo d'une agression violente à Nice : deux hommes recherchés par la police

Vidéo d'une agression violente à Nice : deux hommes recherchés par la police

Police
DirectLCI
FAIT DIVERS – Après la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux montrant l’agression violente d’un homme, la police de Nice a diligenté une enquête. La victime, un SDF de 40 ans, et deux des protagonistes de la rixe qui remonterait au 4 septembre ont été identifiés. Ils sont recherchés.

Un homme au visage ensanglanté gisant au sol. Un autre qui le frappe à coups de pieds tandis qu'un groupe filme la scène rigole et l'incite à en faire plus. Après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant une agression violente dans ce qui semble être le vieux Nice, la police a diligenté une enquête. 


Sur les images, tournées de nuit, visiblement près du Palais de justice, on entend un groupe d'hommes se revendiquant de "Nice 06 000" encourager l'un d’eux à en "niquer" un autre à terre. L’enregistrement se termine sur un gros plan du visage de la victime en sang et inconsciente. Plusieurs protagonistes ont depuis été identifiés. La victime est un sans domicile fixe polonais de 40 ans. "Deux des personnes donnant des coups ou apparaissant sur la vidéo" ont également été identifiées, notamment grâce à des appels reçus par les enquêteurs, et sont recherchées par la sûreté départementale, a indiqué à l'AFP Patrick Mairesse, le directeur départemental de la sécurité publique des Alpes-Maritimes. 


La victime est également recherchée afin qu'elle donne sa version des faits. 

Une bagarre entre SDF

L’affaire remonterait au 4 septembre dernier soit plus de trois semaines avant la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux.

D’après France Bleu, les policiers avaient fait état ce soir-là d’une bagarre entre SDF . C’est durant cette première rixe que l’homme aurait été blessé. Il a été amené à l’hôpital et en est ressorti le lendemain sans porter plainte. Le rôle du groupe qui aurait filmé la vidéo reste en revanche encore flou. "Les enquêteurs pensent que la bande a voulu profiter de l'agression pour faire le buzz", explique la radio. 


Cette semaine, des élus locaux d’extrême droite avaient relayé ces images sur les réseaux sociaux en interpellant la police de Nice. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter