Des personnes radicalisées au sein des services de renseignements ?

Des personnes radicalisées au sein des services de renseignements ?

Depuis 2014, seize personnes ont été écartées des services de renseignements pour leur potentielle radicalisation ou celle de leur entourage. Un chiffre communiqué après la remise au Premier ministre des conclusions de deux rapports.

La présence en leur sein de personnels radicalisés, c'est la plus grande hantise des services de renseignements. Matignon a donc annoncé des procédures de recrutement plus approfondies, des dispositifs de contrôle interne et une meilleure formation pour détecter les signaux faibles de radicalisation. La procédure d'habilitation au secret-défense sera revue et renforcée.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 21/01/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 21 janvier 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait fuir des milliers d'habitants de Java paniqués

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.