VIDÉO - Légion d'honneur à titre posthume pour Marie Lemée, la gendarme de 25 ans tuée par un chauffard

VIDÉO - Légion d'honneur à titre posthume pour Marie Lemée, la gendarme de 25 ans tuée par un chauffard
Police

GRATIFICATION - Lors de l'hommage militaire rendu à Mélanie Lemée ce jeudi dans la caserne Battesti à Mérignac, près de Bordeaux, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a remis à la jeune gendarme, à titre posthume, la décoration de chevalier de la légion d'honneur et la médaille militaire.

Elle inspire "la considération et le respect de la nation toute entière". Ce jeudi 9 juillet à l'état-major de la région de gendarmerie de Nouvelle-Aquitaine, à Mérignac (Gironde), les honneurs militaires ont été rendus à Mélanie Lemée, cette jeune gendarme de 25 ans tuée samedi dernier par un chauffard qui tentait d'échapper à un contrôle routier, en présence de Gérald Darmanin, qui a effectué une visite auprès des gendarmes de Port-Sainte-Marie mardi pour sa première journée comme ministre de l'Intérieur.

Devant le cercueil de la jeune femme recouvert du drapeau tricolore et en présence des parents et du frère, le ministre de l'Intérieur a remis à la gendarme décédée dans l'exercice de sa fonction, à titre posthume, la décoration de chevalier de la légion d'honneur et la médaille militaire. 

"Considération et respect de la nation toute entière"

Lors de son discours d'hommage, Gérald Darmanin a salué  "une grande gendarme, une bonne camarade, une combattante des valeurs. Une force de travail redoutable, une disponibilité, une ténacité et un engagement professionnel sans faille." A travers elle, il a également rendu hommage aux forces de l'ordre. 

"Mélanie Lemée, aujourd'hui sur cette place d'armes, les honneurs vous sont rendus", a-t-il conclu, élevant la jeune femme au grade de majore.

En vidéo

Décès de Mélanie Lemée : vive émotion dans l'Orne

Lire aussi

L'homme de 26 ans a percuté Mélanie Lemée à plus de 130 km/h en tentant d'échapper à un contrôle routier à Port-Sainte-Marie (Lot-et-Garonne) alors qu'il roulait sans permis et transportait de la cocaïne, selon le parquet. Il a été mis en examen pour "homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique" et encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent