VIDÉO - En Seine-Saint-Denis, Castex coupe court à sa conférence de presse suite à l'attaque à l'arme blanche à Paris

VIDÉO - En Seine-Saint-Denis, Castex coupe court à sa conférence de presse suite à l'attaque à l'arme blanche à Paris
Police

ANNULATION - Jean Castex était en déplacement en Seine-Saint-Denis, lorsqu'il a appris l'attaque au couteau survenue en plein Paris. Il a annoncé se rendre à la cellule de crise, place Beauvau.

La visite a tourné court. Ce vendredi 25 septembre, Jean Castex était en Seine-Saint-Denis, à Pantin, précisément, lorsqu'il a appris l'attaque à l'arme blanche survenue dans le 11e arrondissement de Paris. Il a écourté sa visite pour se rendre immédiatement à la cellule de crise, ouverte Place Beauvau. 

"Un événement grave vient de se produire, à Paris (...) Dans ces conditions, je suis obligé de me rendre au centre de crise, à Beauvau, pour m'assurer de la réalité de la situation. Je vous remercie Mesdames et Messieurs, je reviendrai bien entendu, en Seine-Saint-Denis", a déclaré le Premier Ministre. 

Lire aussi

Cette cellule de crise a été ouverte au ministère de l'Intérieur, où s'est également rendu, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. Tous devraient y feront un point de situation, si l'on en croit le tweet du Premier Ministre. "Je me rends immédiatement place Beauvau pour faire un point sur la situation avec le ministre de l’Intérieur", a écrit Jean Castex. 

L'attaque à l'arme blanche a fait deux blessés, ce vendredi à Paris près des anciens locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Un premier bilan de la préfecture de police (PP) faisait état de quatre blessés dont deux en "urgence absolue", avant d'être revu à la baisse. Il fait désormais état de deux blessés en "urgence absolue", dont le pronostic vital n'est pas engagé. 

Toute l'info sur

Attaque à l'arme blanche près de l'ex-siège de Charlie Hebdo à Paris

La préfecture de police de Paris a annoncé qu'un suspect avait été interpellé dans le quartier de la Bastille, situé non loin des lieux de l'attaque. Un périmètre de sécurité a été établi autour des anciens locaux de Charlie Hebdo, situés dans le XIe arrondissement, pour un "colis suspect", a ajouté la préfecture. Des milliers d'écoliers des 11e, 3e et 4e arrondissements de Paris sont confinés et les riverains sont appelés à rester chez eux. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent