Mort d'une femme sur un manège dans l'Oise : un mannequin utilisé pour comprendre l'accident

Mort d'une femme sur un manège dans l'Oise : un mannequin utilisé pour comprendre l'accident
Police

DRAME - Au lendemain du décès d'une femme à bord d'un manège, l'enquête confiée à la gendarmerie de l'Oise se poursuit. L'attraction avait déjà fait l'objet d'un accident mortel en 2009.

 Le tour de manège a viré au drame. Une femme d'une quarantaine d'années a perdu la vie ce samedi 4 juillet après avoir fait une chute mortelle d'une montagne russe. Le tragique accident est survenu aux alentours de 13h45 sur une attraction du Parc Saint-Paul, un parc de loisirs situé à une dizaine de kilomètres de Beauvais dans l'Oise, dont l'ouverture saisonnière avait été décalée au 6 juin dernier en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. 

"Un accident s'est produit ce samedi sur l'attraction Formule 1 (...) Une passagère a chuté du véhicule qui circulait sur l'attraction de type 'roller-coaster' alors que celui-ci était en fonctionnement", a rapporté dans un communiqué le Parc Saint-Paul, présidé par Gilles Campion, neveu du "roi des forains" Marcel Campion. Les sapeurs-pompiers sont intervenus et ont tenté en vain de réanimer la victime. Aucune autre personne n'a été blessée, souligne le parc.

Déjà un accident mortel sur cette attraction

La zone du parc a été fermée après l'accident mortel et des "équipes du parc ont pris en charge les visiteurs et familles impactées", ajoute dans son communiqué la direction du le Parc Saint-Paul, qui se tient à la "disposition" des secours, dépêchés sur place, pour "collaborer avec eux à la suite de cet accident".  Ce dimanche, le parc avait rouvert ses portes à l'exception de l'attraction mise en cause. A bord de celle ci-, les enquêteurs de la section de recherche de la gendarmerie de l'Oise ont utilisé un mannequin pour tenter de mieux comprendre les causes de l'accident. 

Lire aussi

Ce n'est pas la première fois que le Parc Saint-Paul est endeuillé. En 2005, le 14 juillet, les freins du même manège à sensations Formule 1, avaient lâché. Onze personnes avaient été blessées, dont huit adolescents âgés de 11 à 14 ans. Quatre ans plus tard, en août 2009, une femme de 35 ans, accompagnée par son mari et leurs deux enfants de 7 et 8 ans, était décédée dans l'attraction. Elle avait basculé dans le vide après avoir été éjectée par-dessus la rambarde de sécurité dans un virage. Le parc avait été mis hors de cause en avril 2015, le rapport d'expertise pointant "le comportement inapproprié de la victime".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent