Enquête : quand l'odeur dénonce le coupable

Enquête : quand l'odeur dénonce le coupable

Faire de l'empreinte olfactive une preuve judiciaire. C'est l'objectif à terme d'un programme de la gendarmerie dans ses locaux à Pontoise. Avec l'intelligence artificielle, d'ici quelques années, on pourrait distinguer chaque personne grâce à son odeur.

Une nouvelle technologie pourrait bientôt aider à résoudre les affaires criminelles grâce aux odeurs. Comme l'empreinte digitale qui est unique au monde, l'empreinte olfactive peut aussi distinguer chaque personne. Dans l'Hexagone, un laboratoire de la gendarmerie, à la pointe de la recherche dans ce domaine, est leader du projet. Suivez cette enquête passionnante signée de nos journalistes experts.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 18/06/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 18 juin 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal, mode d'emploi : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

Après "cinq ans de déclin", la France est-elle passée septième puissance économique mondiale ?

Alerte au tsunami du Japon aux États-Unis : la menace terminée mais d'importants dégâts aux Tonga

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 14 janvier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.