Enseignant décapité dans les Yvelines : Emmanuel Macron attendu sur place

Enseignant décapité dans les Yvelines : Emmanuel Macron attendu sur place
Police

Un homme a été décapité ce vendredi, vers 17h, à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Un couteau a été retrouvé à côté de son corps. Notre envoyée spéciale Esther Lefebvre nous donne davantage d'informations.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Armé d'un couteau et d'une arme à feu, un individu a décapité un professeur d'histoire-géographie devant le collège du Bois d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) ce vendredi après-midi vers 17H. L'auteur présumé des faits a été abattu par les policiers de la Bac dans la ville voisine d'Éragny (Val-d'Oise).

La victime était très critiquée ces derniers jours dans son collège pour avoir, semble-t-il, montré une caricature de Mahomet à ses élèves. Ce ne serait pas une première nous confie ce soir une collégienne que nous avons interrogée, et qui était extrêmement choquée par cette nouvelle. Elle nous a avoué que chaque année, le professeur montrait à ses élèves ce genre de caricature dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression. Cela n'avait suscité aucune polémique les années précédentes.

Emmanuel Macron est attendu sur place ce vendredi soir. Le périmètre de sécurité a été élargi aux alentours du collège.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 16/10/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 16 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

EN DIRECT - Attentat de Conflans : "L'islam radical s'est infiltré au cœur même de notre société de tolérance et de liberté"

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent