L'incendie dans église Saint-Sulpice est un acte "délibéré", la thèse de l'accident "exclue"

Police
DirectLCI
ENQUETE - Selon les informations de LCI, la piste accidentelle a été écartée au lendemain de l'incendie survenu église Saint-Sulpice dans le 6e arrondissement de Paris. Les investigations se poursuivent.

Au lendemain de l'incendie survenu église Saint-Sulpice, les enquêteurs ont d'ores et déjà pu rendre certaines conclusions ce lundi. Selon les information de LCI, l'origine du sinistre survenu dimanche vers 13h30 sur une porte d'une façade de l'église donnant rue Palatine dans le 6e arrondissement est “humaine” et “délibérée”. 


"Le sinistre proviendrait d’un endroit où étaient entreposés les vêtements d’un SDF absent au moment des faits", a confié une source proche du dossier à notre rédaction. Cette même source indique que "l’origine accidentelle d’une défaillance électrique ou technique ou d’une négligence est écartée". "Il s'agit maintenant si l'auteur de cet incident est ou non une personne qui a toute sa tête ou s'il s'agit d'un déséquilibré. Il y a des SDF connus qui viennent souvent, mais ils sont plutôt pacifiques...", commente une autre source. 

Un précédent deux ou trois jours plus tôt ?

Selon un témoignage, un événement du même ordre mais avec des effets moindres était survenu quelques jours plus tôt. "Il nous a été rapporté qu'un chiffon avec du produit inflammable qui avait été mis à feu avait été jeté contre un des murs de l'église, là encore rue Palatine. Le feu avait été facilement éteint. Il pourrait s'agir du même individu", nous confie la source précédemment citée.


Les investigations se poursuivent. L'église reste, elle, ouverte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter