Ils ont sauvé la vie des deux enfants à Grenoble : "le bras cassé, ce n'est pas grave"

Ils ont sauvé la vie des deux enfants à Grenoble : "le bras cassé, ce n'est pas grave"
Police

HÉROS - Mardi à Grenoble, ils n'ont pas réfléchi et ont sauvé la vie des deux enfants qui se sont jetés du 3e étage de leur immeuble pour échapper aux flammes. Les habitants du quartier de la Villeneuve sont heureux que les deux frères soient en vie, même au prix d'un bras cassé.

Le drame a été évité grâce à un élan de solidarité. Et une bonne dose de courage. Ce mardi 21 juillet, deux enfants de 3 et 10 ans ont miraculeusement échappé à un incendie, en sautant du troisième étage d'un immeuble du quartier de la Villeneuve à Grenoble, pour arriver dans les bras d'un groupe d'adultes qui les attendaient en contrebas de leur immeuble. Une chute de 15 mètres amortie par des voisins courageux qui n'ont pas attendu les pompiers pour les sauver.

La vidéo de la scène, filmée depuis un autre bâtiment de la résidence, donne des frissons. Alors qu'une épaisse fumée noire sort des fenêtres d'un appartement, des cris d'effroi fusent. Quinze mètres plus haut, un enfant est suspendu dans le vide, retenu par un autre garçon plus âgé que lui. Encouragés pas ses voisins, l'aîné lâche son petit frère de 3 ans qui fait une chute impressionnante avant d'atterrir dans les bras des témoins. Quelques instants plus tard, c'est le deuxième enfant qui se jette dans le vide, réceptionné par ces héros du quotidien. 

Lire aussi

"On leur a demandé de sauter et on les a réceptionnés", résume Athoumani Walid, qui a rattrapé un des deux enfants et dont l'avant-bras a été cassé par le choc. "C'est très violent, ça fait mal mais ce n'est pas ce qui compte. Ce qui compte ce sont les enfants, les vies qu'on a sauvées. Les blessures ça va passer, ça va guérir", poursuit le jeune homme. "On s'est tous mis en dessous, il y en a un qui l'a rattrapé (le premier enfant, NDLR) et qui s'est jeté avec lui au sol", se souvient de son côté, Karim Meriche, qui a également contribué à sauver la vie de ces deux frères. 

Selon les pompiers, intervenus dans la foulée, les deux sont enfants sont miraculeusement indemnes. Ils ont été brièvement hospitalisés seulement pour avoir inhalé des fumées, comme 17 autres personnes incommodées dans l'immeuble. On ignore à ce stade les causes de l'incendie.

Toute l'info sur

Le 13h

Interrogé par RTL, Ahmed, le père de Sofiane, 10 ans, et Soulemane, 3 ans, est sous le choc. Il  a tenu à saluer le courage de ceux qui ont sauvé la vie des ses fils. "Je voudrais remercier les habitants du quartier d'avoir fait ça. C'est grâce à eux que mes enfants sont vivants. Ils ont mis en confiance les petits pour qu'ils sautent. Ils ont fait une chaîne humanitaire. Ce sont des héros. Il y en a un qui a eu les bras cassés. Grâce à eux, mes enfants sont vivants", a régi le père qui était au travail au moment du drame. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent