Paris : violents incidents à la gare de Lyon avant le concert de l'artiste congolais Fally Ipupa

Paris : violents incidents à la gare de Lyon avant le concert de l'artiste congolais Fally Ipupa
Police

HEURTS - Plusieurs véhicules ont été incendiés ce vendredi soir aux abords de la gare de Lyon alors que doit se tenir le concert de l'artiste congolais Fally Ipupa ce soir à l'AccordHotels Arena. La préfecture de police de Paris avait sensibilisé sur cet événement qui s'inscrit dans un contexte politique tendu entre partisans et opposants au régime en place en République démocratique du Congo.

De grosses fumées noires dans le ciel, des flammes, des gens qui courent. De multiples incidents ont éclaté ce vendredi après-midi aux abords de la gare de Lyon et du quartier de Bercy alors que doit se tenir dans la soirée à l'AccordHotels Arena le concert de l'artiste Congolais Fally Ipupa. 

Dans un tweet à 18h30, la préfecture de police de Paris indiquait que les incendies et poubelles et de scooters avaient été maîtrisés, enjoignant toutefois la population à éviter le secteur. Contactée par LCI, la SNCF précisait qu'à "cause des événements rue de Bercy, de la fumée a pénétré par les bouches d’aération de la gare souterraine". Elle ajoutait "avoir pris la décision de stopper le trafic. RER A et D et métros sont à l’arrêt au niveau de la Gare de Lyon".

À 23 heures, les forces de l'ordre avaient procédé à 71 interpellations, selon la préfecture de police. Le "meneur des incendiaires" fait partie des personnes interpellées, a précisé une source policière.

Un arrêté avait été pris

Ce vendredi matin, la préfecture de police de Paris avait annoncé qu'elle avait pris un arrêté aux abords de la salle de concert. "Le concert de l’artiste congolais Fally Ipupa s’inscrit dans un contexte politique particulièrement tendu entre partisans et opposants au régime en place en République démocratique du Congo. Cet événement musical suscite une mobilisation croissante sur les réseaux sociaux avec notamment plusieurs appels lancés à manifester aux abords de la salle

de spectacle avec l’intention d’en découdre avec les spectateurs du concert", expliquait la PP dans son communiqué.

"Par ailleurs vu les risques évoqués, le préfet de Police a également interdit 7 manifestations déclarées en lien avec cet évènement", précisait le communiqué.

Sacs à dos interdits à Bercy

Dans un tweet en début d'après-midi la préfecture de police indiquait avoir déjà procédé à plusieurs interpellations. 

Vers 18 heures, sur la page Facebook officielle de l'artiste, ses équipes indiquaient pourtant que tout se passait bien près de la salle de concert. 

Les répétitions dans l'enceinte de l'AccordHotels Arena étaient d'ailleurs, d'après les posts du chanteur sur Facebook, des plus normales. 

Vers 19 heures 30, l'AccorHotels Arena a annoncé qu'"exceptionnellement, aucun sac à dos ne sera autorisé dans l'enceinte par mesure de sécurité".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 186.000 demandes d'aides d'entreprises pour le mois d'octobre

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Interview choc de Diana en 1995 : la BBC ouvre une enquête, William espère que cela aidera "à établir la vérité"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent