Incendies dans les Pyrénées-Orientales : évacués dans l'après-midi, des milliers de campeurs ont pu regagner leurs emplacements

Incendies dans les Pyrénées-Orientales : évacués dans l'après-midi, des milliers de campeurs ont pu regagner leurs emplacements

DANGER - Plusieurs milliers de vacanciers ont été évacués lundi de campings situés à Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales, à cause d'un incendie. Dans la soirée, la préfecture a annoncé que le feu a finalement été "fixé" et que les vacanciers pouvaient regagner leurs emplacements. Onze départs de feu ont été enregistrés sur la journée dans le département.

Plusieurs milliers de vacanciers ont vécu une drôle de journée ce lundi 15 juillet. Au lieu de profiter tranquillement de leurs vacances, ils ont été évacués quelques heures de campings menacés par un incendie à Argelès-sur-Mer. Fort heureusement, en milieu de soirée, la préfecture des Pyrénées-Orientales a annoncé que si 40 à 60 hectares ont brûlé, "le feu de broussailles (était) maintenant fixé", autorisant par la même les touristes à regagner leurs lieux de villégiature. En outre, aucun blessé n'a été à déplorer.

Lire aussi

L'incendie, qui s'est déclaré vers 15 heures, se situait au niveau de la route de Taxo à la mer. Trois campings ont été évacués, représentant 2500 personnes, tandis que deux Canadairs, 140 pompiers et 30 véhicules ont combattu les flammes. "Au total, ce ne sont pas moins de 11 départs de feux qui ont été enregistrés dans la journée", a précisé la préfecture.

Les vacanciers évacuées ont été accueillis dans trois salles d’hébergement, a indiqué le maire d'Argelès-sur-Mer, Antoine Parra, sur sa page Facebook : l'espace Jean Carrère, la salle Waldeck Rousseau et le gymnase du lycée. Celui-ci évoquait en milieu d'après-midi cinq campings évacués et 3.000 personnes mises à l'abri.

L'origine de ce feu de végétation reste inconnue, précise l'édile. Il a été "attisé par un vent dépassant 70 km/h". "En raison des conditions climatiques particulières, nous recommandons la plus grande prudence", a ajouté la préfecture, qui a également ouvert pendant quelques heures un COD (centre opérationnel départemental) afin de coordonner les actions des différents acteurs intervenant sur le terrain sur les onze départs de feu de la journée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : au Royaume-Uni, deux cas du variant Omicron détectés

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.