VIDÉO - Morbihan : un homme sauve in extremis un chiot abandonné

VIDÉO - Morbihan : un homme sauve in extremis un chiot abandonné
Police

FAIT DIVERS – Un habitant de Saint-Abraham a porté secours lundi dernier à un chiot de quelques jours abandonné près d’une route par une automobiliste. La mairie a porté plainte. La femme qui l'a abandonné était toujours recherchée ce vendredi.

Il était environ 15h30 lundi 19 novembre quand Gaston* a vu la voiture s’arrêter près de chez lui, sur la route du Stade. Cet habitant de Saint-Abraham, dans le Morbihan, est alors en train de "nettoyer son jardin". "J’ai vu une dame descendre du véhicule, une voiturette électrique rouge. Elle a traversé la route et a jeté quelque chose dans le fossé avant de quitter les lieux", raconte Gaston, actuellement en vacances et bientôt  à la retraite. 

Le sexagénaire pense qu’il s’agit encore de poubelles, déposées illégalement sur la voirie. "J’ai été voir et là, j’ai entendu des petits bruits, des petits gémissements." Gaston se penche et récupère un chiot "de quelques jours à peine". "Cette dame a abandonné le chiot, tout bébé dans le fossé. Il y avait de l’eau froide, il n’aurait jamais survécu. Moi je l’ai sauvé", confie ce monsieur, heureux. 

Voir aussi

Un biberon toutes les quatre heures

Gaston prend quelques photos du canidé, puis, une fois rentré à la maison, les envoie à ses deux filles et sa femme. "Elles se sont demandés ce que c’était, pourquoi j’avais ce petit animal. Puis tout le monde a craqué". La fille de Gaston passe chez le vétérinaire, prend les consignes sur la nourriture à acheter. "On voulait à tout prix le sauver. Il est tout jeune, il n’a même pas les yeux ouverts." 

Gaston lui aménage une petite boîte pour qu'il puisse se reposer et le nourrit avec sa femme depuis lundi, à raison d’un biberon de 30 cl lait toutes les quatre heures environ, de jour, comme de nuit. "Quand je l’ai récupéré, il faisait 330 grammes et 18 centimètres. Aujourd’hui, il pèse 470 grammes. Il a bien pris, je pense qu’il est tiré d’affaires", se félicite le sexagénaire. Quant à son nom, il n'en a pas pour l'instant. "J'ai fait une proposition", nous confie Gaston : "Prince". "Mais ce n'est pas validé." 

L'homme et ses proches attendent maintenant que le chiot ouvre les yeux. Ils l'emmèneront alors chez le vétérinaire pour connaître son âgé exact et pour voir si tout va bien. L'animal devrait ensuite être adopté par sa fille, maman de deux enfants, tous ravis de son arrivée. 

La commune a porté plainte contre X

Dans un post jeudi sur Facebook, Gaëlle Berthevas, maire de Saint-Abraham, qui dénonce un "acte scandaleux", annonce que la commune a porté plainte contre X. "Un acte d'abandon d'animal et/ou de maltraitance est un acte puni par la loi pouvant aller jusqu'à 2 ans de prison et 30 000 euros d'amende", rappelle l’édile. 

"La voiture (mais pas la plaque d'immatriculation) été identifiée et ne semble pas être un habitant de la commune", précise-t-elle en remerciant ses lecteurs de "faire tourner cette publication qui parviendra peut-être jusqu'à cette ignoble personne".

"Il faut que ces actes cessent"

Contactée par LCI ce vendredi, Gaëlle Berthevas nous indique qu'un autre chiot a été retrouvé dans la même rue, deux jours plus tard, au niveau du stade. Ce dernier a eu moins de chance que celui sauvé par Gaston. La maire est convaincue que les deux chiots ont les même parents et que c'est la même personne qui les a abandonnés, à quelques mètres l'un de l'autre, en les séparant volontairement. Elle rappelle par ailleurs qu'un autre chiot avait été retrouvé mort en mai dernier au même endroit. "Ça ne peut plus durer. Il faut que ces actes cessent", dit-elle, excédée. 

Pour l'heure, les investigations se poursuivent. 

*Le prénom a été modifié à la demande du sauveur qui a souhaité garder l’anonymat

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter