Mort de Steve à Nantes : son téléphone bornait au moment de l'intervention policière

Police

MORT DE STEVE - Le soir de sa disparition à Nantes, le téléphone de Steve Maia Caniço a borné une dernière fois à 4H33, soit au moment de l'intervention policière", selon nos informations, confirmant les révélations du Canard Enchaîné.

Selon nos informations, confirmant celles du Canard Enchaîné, le téléphone portable de Steve Maia Caniço bornait encore à 4H33 du matin. Ce jeune homme, retrouvé mort dans la Loire le 29 juillet, avait disparu lors de la Fête de la musique, le 21 juin, à Nantes, près d’un mois auparavant. Cette nuit-là, la police était intervenue sur le quai de Wilson entre 4H20 et 4H52 pour déloger les fêtards, selon le rapport de l’IGPN. C’est à 4H30 que les premières violences sont intervenues, toujours d’après le rapport.

Lire aussi

Dans un premier temps, juste après la disparition de Steve, les policiers de la sûreté départementale entament les recherches et demandent ses "Fadet", ces factures téléphoniques qui détaillent les appels et messages envoyés ou reçus. C’est là qu’ils découvrent que le jeune homme a envoyé un dernier message à 3H16 du matin, une information qu’ils versent au rapport. Celui-ci, daté du 16 juillet, ne sera finalement publié que quinze jours plus tard, le 30 juillet, au lendemain de la découverte du corps du jeune homme. 

Le flou demeure

À peu près au même moment de la rédaction du rapport de l’IGPN, c’est à dire à la mi-juillet, la police judiciaire de Nantes hérite de l’information judiciaire ouverte d’abord "en recherche des causes de la disparition" puis contre X pour "homicide involontaire", après la découverte de son corps. Les policiers chargés de l’enquête récupèrent alors les données des bornes téléphoniques et prennent connaissance du dernier bornage du téléphone de Steve à 4H33. Le bornage d’un téléphone induit le fait que celui-ci est allumé, pas forcément qu’il ait une autre activité parallèle. Le bornage ne peut donc être considéré comme une preuve formelle que Steve était vivant à l’heure indiquée. 

En vidéo

Mort de Steve Maia Caniço : marche blanche à Nantes pour lui rendre hommage

À ce jour, les enquêteurs ne peuvent toujours pas établir dans quelles conditions ni à quelle heure Steve est tombé à l’eau. Le 4 septembre dernier, l’enquête sur la mort du jeune homme a été dépaysée à Rennes, à la demande des deux juges d’instruction de Nantes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter