Paris : un agent de sécurité de la RATP perd une phalange après avoir été mordu lors d'une interpellation

Police

AGRESSION- Un agent de la RATP a eu la première phalange du pouce sectionnée par un individu qui l'a mordu lors d'une interpellation. Une plainte a été déposée, l'agresseur présumé faisait l'objet d'un contrôle judiciaire.

Un agent du groupe de protection et de sécurisation des réseaux de la RATP qui intervenait sur une interpellation le 25 février à la Gare du Nord a eu un doigt sectionné par un individu qui l'a mordu. Contactée par LCI, la régie des transports en Île-de-France relate qu'alors qu'"une équipe du GPSR emmenait un individu au commissariat, celui-ci a mordu violemment la main d'un de nos agents." "Notre agent a eu la première phalange du pouce sectionnée", fait savoir la RATP. 

Lire aussi

Selon le Parisien, l'individu est un jeune homme de 17 ans qui vit dans un foyer à Asnières (Hauts-de-Seine) et qui faisait l'objet d'un contrôle judiciaire dans une autre affaire. Il disposait lors de son interpellation d'un "poing amércain" caché dans une poche de son pantalon, ajoute le Parisien. L'agent de sécurité a porté plainte, une enquête est en cours, a annoncé la RATP. Le jeune homme a quant à lui été placé en garde à vue dans les locaux de la RATP dans le 18e arrondissement de Paris. 

En 2017, les atteintes physiques visant les agents de la RATP ont augmenté de 24% par rapport à l'an dernier. Sur les 1230 atteintes physiques recensées, 29% concerne les conducteurs et 28% les conducteurs de bus, tram ou métro rappelait un récent rapport. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter